PROTÉGER ses PLANTES en pots pendant une CANICULE :

Protéger nos bonsaï du soleil

Nous battons régulièrement des records de température. Depuis une quinzaine d’année les records tombent, les canicules se suivent et il fait de plus en plus chaud. Ce réchauffement climatique, quelqu’en soit la cause, doit nous interpeler sur la culture de nos Bonsaï. Pour ma région (le Périgord), les modèles des prévisionnistes, prévoient un climat, comme celui de Toulouse au mieux, ou comme celui de Barcelone au pire

Alors comment pouvons nous anticiper, afin de protéger nos arbres de ces fortes chaleurs à venir.

Je te propose 3 solutions simples à mettre en œuvre, afin d’éviter des forte température sur tes arbres mais aussi dans le substrat.

Le constat :

Pendant une période de canicule , je me suis amusé à prendre des températures dans mes substrats dans des contenant tous différents, la chose ne m’a pas amusé longtemps quand j’en vu les températures mesurées par mon thermomètre.

Avec une température ambiante, extérieure de 32° prise sous abris, j’ai commencé à mesurer dans un Mika pot (pot en plastique) et là qu’elle fut ma surprise ! La température affichait, presque 55°c au niveau du pot. Dans un premier temps j’ai cru à un dysfonctionnement de mon appareil.

température bonsai

Étonné par ce relevé, je me suis dirigé vers une caisse en bois. Là aussi, les températures étaient élevés mais quand même un peu plus basse. Que ce soit le bois ou la caisse en polystyrène les températures approchent des 38°c. Pourtant ce dernier matériaux est sensé isoler.

Ma dernière prise de températures s’est effectuée dans un pot en terre cuite. 45°c beaucoup moins que les pots en plastique, mais ça reste bien trop important pour le système racinaire de nos bonsaïs.

Il faut savoir qu’au de la 25/30°c les plantes n’absorbent plus aucun élément nutritif. Sans faire de l’anthropomorphisme, l’objectif de notre bonsaï est de conserver au maximum son eau intérieur. La photosynthèse et la transpiration sont réduites au minimum. A ce moment là, l’eau sert à diminuer la température du substrat et à renouveler l’air contenu dans ce dernier.

Mais alors quelles sont les solutions pour que nos plantes en pots supportent ces canicules et ces fortes chaleurs?

Installer une ombrière :

En général tu as installé tes petits protégés sur des étagères, donc il sera facile d’installer un filet au dessus. On peut avoir peur que cette protection fasse trop d’ombre pour les arbres et que par la même occasion notre bonsaï ait des problèmes à faire sa photosynthèse.

Je préconise toujours une exposition plein Est pour les arbres, été comme hiver. Cela leur permet de voir le soleil direct dans la journée, sans aucun risque de sur chauffe. La protection, le filet d’ombrage en l’occurrence, sera là pour éviter les forts rayonnement du reste de la journée.

Il existe tout une gamme de toile et de filet d’ombrage. Les couleurs vont du vert au blanc. En général les filets de couleurs verte, sont très résistant, ombre beaucoup et malheureusement ils sont assez inesthétiques. Un filet d’ombrage avec une capacité d’ombre de 30% est largement suffisante. De plus ces toiles d’ombrage sont blanche, ce qui reste quand même beaucoup plus discret et esthétique.

Si tu as comme moi des arbres ou des pré-bonsai en serre ou dans des tunnels en plastique, il va falloir également trouver un moyen d’ombrer. Tu peux mettre du filet d’ombrage, ça marche très bien, mais c’est un investissement. Il existe des peintures adapté que l’on dilue dans un peu d’eau et que l’on peut appliquer directement sur le plastique ou le verre, afin de blanchir ta serre. On peut en trouver sous la dénomination de blanc d’Espagne ou blanc de Meudon.

comment protéger son bonsaï

Mais le filet d’ombrage peut avoir d‘autres fonctions.

Certes l’été il y a du soleil, mais il est souvent suivi de son cortège d’orage. Ils sont parfois très violent, j’en ‘ai fait de douloureuses expériences. Qui dit orage , dit grêle. Si tu as la chance d’habiter à coté de vignobles ou d’arboriculteurs, les orages de grêle te passeront à coté. En effet ces derniers ont toute une batterie de système qui leur permet de neutraliser les orages les plus menaçants.

Si tu n’es pas dans ce cas de figure ton filet d’ombrage peux te protéger de la grêle. En effet, le filet fixé sur ta pergola au dessus de tes arbres ralentira, voire stoppera les grêlons. Néanmoins il ne faut pas oublier, des échappatoires pour que la grêle puisse s’évacuer. Sinon des poches se forment et risquent de déchirer la toile. Ce qui causerait également des dégâts sur les arbres exposés dessous.

Parfois le vent dessèche autant voir plus qu’un rayonnement direct du soleil. En positionnant le filet face au vent dominant de ton jardin, tu limitera grandement cet effet. Dans ce cas ton filet sert également de brise vent. si tu l’associes à une brumisation, tu peux créer un véritable microclimat autour de tes bonsaïs. Parlons en justement de la brumisation.

La brumisation :

Je t’ai déjà parlé de la brumisation dans l’article, comment arroser son bonsaï et aussi dans la description d’un montage pour un arrosage automatique. La brumisation à vraiment une fonction d’abaissement de la température et d’augmentation de hygrométrie. Ce qui est essentiel pendant des journées de canicule.

brumisation bonsaï

J’ai souvenir d’une discussion avec un adepte du mame et du shohin, qui vit à Marseille. Je lui demande comment il fait avec les chaleurs, plus le vent qu’il a chez lui pour tenir ses petits arbres. “Je me suis fait une installation avec des gicleurs de chaudière à gasoil”, me répond t’il.
Il me précise que ce brouillard qu’il forme avec ses brumisateurs crée un micro-climat autour de sa maison, les arbres et la pelouse environnante restent bien vert durant tout l’été.

Voila un parfait exemple de mise en pratique d’une bonne installation avec brumisateur. Cette technique consomme beaucoup moins d’eau que n’importe quel système d’arrosage. Mais cela nécessite forcement un investissement financier sur du bon matériel. Ma dernière technique, pour refroidir, ne coute rien elle.

La serviette humide :

Il existe parfois des solutions toute simple pour remédier à un problème, c’est le cas ici.
Certes la serviette de bain, sur des pots à bonsaï, ce n’est pas trop dans les règles de présentation, ni très esthétique, mais diablement efficace.

Si tu te souviens bien des températures prises sur un Mika pot qui avoisinés les 55°c, grâce à la serviette la température a chuté de plus de 15°c.

En effet cette méthode te permet de recycler tes vieux tee shirt, évite quand même les noirs de Heavy Metal et choisi les couleur claires. Le noir à tendance à conserver la chaleur, alors que le blanc reflète les rayonnement du soleil. L’idéal serait un sac en toile de jute. Ce matériau en plus d’être écologique, qui permet de bien isoler ton pot et donc ton substrat.

En fait, tu n’as plus qu’à entourer pot et substrat de la serviette. Ton arrosage la tiendra humide et le reste du temps elle agira comme un isolant autour de tes pots.

L’astuce bonus :

Comme tu le verra dans ma vidéo, mes arbres sont sur une pelouse et entouré de végétation. Le gravier c’est beau, c’est sympa à regarder, mais ça stocke la chaleur et la restitue la nuit. Ce qui fait que tes bonsaï sont toujours dans la zone rouge des températures.

Rien ne t’empêche de faire pousser des plantes ou des vignes grimpante sur les poteaux de tes étagères. J’ai souvenir d’une pépinière au Japon, ou le propriétaire avais planté des azalées sous tout les piquets qui soutenais ses bonsaï. Magnifique en plus d’être très efficace .

J’espère que cette article de permettra de passer un bon été.
N’hésite pas à ajouter un commentaire ou un témoignage. Contacte moi si tu as besoin de filet d’ombrage.

5 commentaires sur “PROTÉGER ses PLANTES en pots pendant une CANICULE :”

  1. Très instructif vraiment j’ai appris énormément rien qu’en lisant cet article et ça m’a donné plein d’idées merci beaucoup

  2. je mets de vieux tapis en synthétique (plus résistant) sur mes étagères sous les pots. Ils gardent l’humidité un certain temps, les racines y sont incrustées en fin de saison parfois.

  3. J’ai un stock de sacs de toile de jute que j’utilise l’hiver contre le froid, je vais donc les utiliser aussi contre la chaleur, merci des infos, Niko de la Meuse

Répondre à marie chamton Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.