Arco Bonsai

arco vitalbonsai

Je te propose de découvrir mon coup de coeur de l’année 2021
L’exposition Arco Bonsaï ferait palir d’envie tout bonsaïka français qui se respecte
Elle a été pour moi l’occasion de découvrir une autre façon de concevoir le bonsaï.

Le 24, 25, 26 septembre 2021, je me suis retrouvé en Italie à Arco pour une immersion complète dans le bonsaï Italien. Un voyage de plus de 14 heures depuis mon Périgord.
A travers cet article, je vais essayer de partager avec toi cette aventure. Parce que oui ; ça été une aventure !!

Tout commence un jeudi matin, mais vraiment le très petit petit matin….
Me voila parti chez Olivier Barreau. Ma première étape à coté de Toulouse.
Après un café et bien sûr le tour de sa collection. (D’ailleurs il faudra que je vous fasse une vidéo de ses arbres un de ces jours.)
Je disais donc après le tour de la collection d’Olivier et vérification du chargement, nous voilà sur la route.

4 heures plus tard, nous faisons une pose à coté de Aix en Provence chez Michel.

Rencontre avec un pionnier bonsai

Michel fait partie de ces pionniers du bonsaï Français. C’est le premier à avoir créer une école de bonsaï en France, notamment l’école de Salvatore Liporace.
Il est également un des premiers à avoir fait du yamadori.
A l’époque, son travail d’apiculteur lui permettait de rencontrer les propriétaires des terrains où il souhaitait préléver.
Il faut savoir que beaucoup de ceux qui prélèvent en France actuellement ont travaillé ou ont prélevé sur les terrains qu’il y a découvert.
On ne se lasse pas de l’écouter parler de cette époque et on régale de toute ses anecdotes sur le monde du bonsaï.

Un petit café ( il faut au moins ça) et nous voilà repartis !
Direction Grasse, là nous devons récupérer Julien, un élève à Olivier et bien évidemment un passionné de Bonsai.

Nous voilà enfin au complet, en route pour l’Italie et ses travaux interminables. Un véritable enfer. L’autoroute est souvent réduite à un double sens et malheureusement nous sommes souvent a l’arrêt à cause des bouchons.

Nous arrivons à Milan, pour passer la nuit chez Dino. Il est 22 heures et à cette heure-la, on arrête le café (avec modération bien sûr !)

Dino (qui en vérité s’appelle Alfredo Salaccione 😉) a créé sa propre école sous le nom de Bonsailab.it. C’est un élève de Salvatore Liporace. C’est d’ailleurs à cette occasion qu’il a rencontré Olivier.
Son jardin est juste magnifique et ses arbres d’une grande maturité, il mérite une vidéo rien que pour présenter son travail. C’est un professionnel, il ne vit qu’à travers le Bonsai.

Le samedi matin, nous voila partie pour 3 heures de route, direction Arco.

Je m’imaginais une grande salle où tous les professionnels se retrouvent autour de l’expo. J’avais tout faux ! L’expo ressemble à un marché de producteurs.
Tous les professionnels se retrouvent au cœur de la ville avec leurs stands. De la sorte, nous pouvons voir les différents pro, mais aussi se balader et flâner en ville.
Cette première vidéo en condition de direct présente les différents stands.

L’exposition d’Arco permet aussi d’assister à des démonstrations en direct. Il s’agit d’une compétition entre les clubs de bonsaï italien.
La qualité des arbres te donne une idée de la qualité et du dynamisme du bonsaï italien. Cela permet également de prendre la mesure de tout le chemin qu’il reste à parcourir pour le bonsaï français.
En bonus, je t emmène visiter les alentours de l’expo.

Et pour finir, je t’invite à découvrir les arbres exposés

J’espère que tu as apprécié cette balade au pays du bonsaï italien

a très bientôt pour de nouvelles aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *